Quelles sont les tâches d'une aide à domicile ?

Vous avez d’autres questions ? Envoyer une demande

2 types de tâches incombent à l’aide-ménagère : les tâches matérielles et l’accompagnement psychologique de la personne âgée ou en situation de handicap.

 

Les tâches matérielles

  • L’entretien courant

L’aide à domicile doit s’occuper des tâches ménagères relevant de l’entretien courant de la maison… Ranger, faire la vaisselle, le lit, la poussière, nettoyer les sols, les sanitaires, les plaques de cuisson, l’intérieur du frigidaire…

  • Le linge

L’aide à domicile s’occupe aussi de la gestion du linge…. Vous aurez la charge de le repasser, le raccommoder, de le donner à la blanchisserie ou de le porter à la laverie.

  • Les repas

Vous devrez préparer les repas et aider la personne âgée à les prendre, mais aussi vous assurer qu’elle ait toujours dans ses placards un stock suffisant de denrées non périssables.

 

  • Les courses

Les courses doivent être faites dans un périmètre proche du logement de l’aidé qui devra vous donner le montant nécessaire aux achats, sachant que le coût total devra être inférieur à 30 € et le poids inférieur à 5 kg. 

 

  • Les sorties

L'aide-ménagère pourra aussi accompagner la personne aidée, si son état le permet bien sûr, dans des petites sorties à proximité de son logement… histoire de se promener, de participer aux courses, de se faire coiffer ou d’aller acheter son journal….

 

  • L’administratif

Le suivi administratif concernant les demandes de remboursement, les demandes du centre d'action sociale…. fait partie du périmètre d’intervention de l’aide-ménagère.
Par contre vous ne vous devez pas endosser la responsabilité d’opérations bancaires ou autres tâches financières. N’acceptez pas de procuration sauf cas exceptionnel, et ce avec l'accord de l’organisme… La seule transaction financière que vous pouvez faire avec la personne aidée… c ‘est l’argent pour faire les courses… qui ne doit pas dépasser 30 € !

 

  • Les tâches exclues du périmètre
    • Les soins relevant du médical/paramédical qui sont sous la responsabilité de l’auxiliaire de vie
    • La charge des animaux domestiques (alimentation, promenades…)

 

L ‘accompagnement psychologique

  • Un soutien moral

La perte d’autonomie chez une personne fragile entraine un isolement tant physique que psychologique et son monde finit par se résumer à son logement. L’aide-ménagère, au-delà de l’accomplissement des tâches matérielles, a donc un rôle de soutien moral très important : elle est le lien vers l’extérieur, l’ouverture vers le monde, le point de repère de ses journées… sans oublier une présence rassurante et amicale au quotidien. En quelques mots, elle devient la boussole de la personne qu’elle assiste.

Pour ce, il vous faudra bien sûr savoir gagner sa confiance et créer une relation harmonieuse faite de respect mutuel. `

 

  • Une aide à l’autonomie

Il est important que la personne assistée conserve ce qu’il lui reste d’autonomie. Ne vous substituez surtout pas à elle pour faire certaines tâches à sa place alors qu’elle a encore la capacité de les effectuer, ne l’infantilisez pas… au contraire, encouragez-la … ainsi le capital autonomie qui lui reste sera préservé plus longtemps…

 

Remarque importante

 

Il n’est pas conseillé à l’aide-ménagère de posséder un double des clés du logement de la personne aidée. Mais il y a bien-sûr quelques exceptions liées à l’état de santé de la personne aidée, par exemple si elle est incapable de se déplacer, -une exception qui devra être soumise à l'accord préalable de ses supérieurs hiérarchiques-. Il est cependant préférable d’éviter de rapporter les clés à son domicile et les déposer le soir au siège de l’organisme où elle travaille.

Articles dans cette section

Cet article vous a-t-il été utile ?
Utilisateurs qui ont trouvé cela utile : 0 sur 0
Partager

Commentaires

0 commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.